AD RCSC-CCFF 83
Search
Close this search box.

Réserves Communales de Sécurité Civile Comités Communaux Feux de Forêts du Var

Un exercice grandeur nature

C’est à la demande des CCFF du secteur que le SDIS a préparé un scénario des plus réalistes dans lequel les bénévoles ont mis en œuvre les missions demandées aux comités lors d’un incendie. La particularité de cet exercice est qu’il est intercommunal car la simulation est celui d’un grand feu. Au programme de la matinée du guidage opérationnel et des missions de soutien aux populations

C’est aux aurores, du samedi 11 juin 2022, qu’une trentaine de bénévoles venus des communes du Muy, de Roquebrune-sur-Argens, de Draguignan, de Sainte-Maxime, des Arcs et de l’ADCCFF-RCSC du Var se sont retrouvés pour un premier briefing entre orange au local du CCFF du Muy.

L’ensemble des moyens des CCFF se sont transportés pour rejoindre nos collègues sapeurs-pompiers pour un briefing général avant le début de l’exercice. L’utilisation du PC mobile de l’ADCCFF du Var « Harpon » a également été de la partie et avait un rôle essentiel dans cet exercice.

Le scénario d’un violent feu qui s’est étiré sur 5000 ha nécessite des renforts et de nombreux GIFF qui étaient attendus et passaient au point de transit fixé à la sortie du péage du Muy. Des patrouilles CCFF ont eu pour mission de guider durant la matinée des GIFF jusqu’au point d’engagement sur les différents secteurs du feu. Ce ne sont pas moins de 6 GIFF simulés par des VTT (Véhicule tout terrain) qui ont été guidés durant la matinée. Les patrouilles CCFF devaient également rendre compte au PC CCFF de l’évolution du sinistre.

Durant l’exercice les bénévoles ont dû faire face à des contraintes supplémentaires testant leur réactivité et leur faculté d’adaptation. Ils devaient par exemple trouver une autre route pour guider les moyens SP car celle qu’ils devaient emprunter n’était pas accessible à cause du feu.

Parallèlement à ces missions de guidage, le scénario prévoyait une évolution de l’incendie menaçant le domaine des Canebières constitué d’habitat léger du type mobil home.

Une évacuation a été réalisée en 1 heure, avec une dizaine de personnes à pied dirigées vers la salle polyvalente. L’autre partie, soit 43 personnes, ont été évacuées dans 29 véhicules vers le lycée du Val d’Argens. Le soutien logistique à la population a été organisé par la mairie appuyés par les CCFF dans le cadre du plan communal de sauvegarde.

L’exercice général a sollicité 30 bénévoles des CCFF, une quinzaine de sapeurs-pompiers dont 5 observateurs en charge d’évaluer la manœuvre. Il y avait également un équipage de la gendarmerie qui a coupé la circulation de la D25 pour sécuriser le passage des véhicules évacués par vague et des effectifs de la police municipale qui étaient présents en amont et en aval de la départementale pour faire ralentir le flux routier. Ce sont également les responsables du domaine des Canebières ainsi qu’une cinquantaine de résidents qui se sont prêtés au jeu sans oublier le personnel communal présent au lycée pour l’accueil.

Nous remercions le SDIS pour l’animation du scénario et pour les moyens déployés pour la bonne réalisation de cet exercice et plus particulièrement le Commandant Champenois, le Capitaine Jones et tous les sapeurs engagés.

Nous tenons à féliciter notre collègue, Sébastien Telleschi, Président Délégué du CCFF du Muy et coordinateur de l’événement pour son initiative, son leadership et sa forte implication.  Nous n’oublions pas l’ensemble des CCFF présents qui ont œuvré toute la matinée démontrant leur efficience  qui a mené à la réussite de l’exercice.

Le bilan de la manœuvre a démontré la grande utilité de notre PC mobile qui a coordonné toute l’action des effectifs CCFF engagés. Le fait que les deux PC étaient placés côte à côte a offert de nombreux avantages. Chacun pouvait communiquer sur son réseau radio sans polluer l’autre mais lors de besoin comme le guidage d’une colonne, l’officier SP n’avait qu’à faire un pas pour faire la demande à notre PC. Il a été souligné la parfaite coordination entre les sapeurs-pompiers et les membres des Comités Communaux Feux de Forêt, chacun travaillant en parfaite complémentarité.

Pascal Azoulai